Histoires sexy

histoire d'une soirée libertine

Soirée libertine

07/01/2016 15:32 10078 vues 0 commentaire


Cathy et Philippe se rendent ce soir au Cocon, boîte libertine réputée pour ces orgies de sexe. Tous deux adorent, admettant volontiers que l’on perde en ces lieux peu de temps en blabla pour conclure. A soirée coquine, dessous coquins ! Cathy a consacré beaucoup de temps à sa tenue vestimentaire. Elle est grande et la robe noire fendue du côté gauche jusqu’à la taille met en valeur ses cuisses fuselées. Ses seins, fermes et haut placés n’ont nul besoin de soutien gorge. Philippe, quant à lui  s’est rasé tout le corps, y compris, bien sûr le pubis. Il est bientôt l’heure de partir.

Ce soir, c’est samedi. Un repas précède les ébats. Les femmes ont pour obligation de porter des robes coquines. A leur arrivée, ils embrassent de nombreux amis, fidèles des lieux. Un couple d’une trentaine d’années se tient davantage à l’écart. La femme, blonde aux grands yeux bleus ne paraît pas très à l’aise. L’homme qui l’accompagne se montre un peu plus détendu.

Après le verre de l’amitié, tout le monde s’installe autour des tables rondes ? Le hasard fait que Cathy et Philippe se trouvent assis à côté des nouveaux venus. Un autre verre scelle déjà leur rencontre. Ils parlent brièvement de choses et d’autres. Philippe en riant, pose sa main sur la femme blonde assise en face de lui. Celle-ci, finalement pas si timide, écarte légèrement les jambes, laissant ainsi suinter l’humidité du désir sur sa belle chatte rasée. « Il y a de la douceur dans votre main, qu’en est-il de vos doigts », dit la coquine. Sitôt Philippe, introduisit son majeur dans le con mouillé. De son côté, Cathy rit volontiers avec son vis à vis à propos de la qualité d’un vrai désir. Il conviennent tous d’eux d’un essai immédiat et se roule un patin dévastateur, l’homme passant sa main sans retenue sur la poitrine de Cathy. Autour d’eux, des situations analogues se répètent, ajoutant encore à l’excitation. « Tu me rends folle », dit la superbe blonde à Philippe qui avait introduit deux doigts dans sa chatte. Elle se laisse glisser sous la table, dégrafe la braguette de Philippe et sort la grosse queue raide pour lui tailler une pipe brûlante. Son compagnon quant à lui offre ses cuisses à Cathy qui s’y assoit avec volupté. Il lui remonte la robe jusqu’à la taille et lui caresse le sexe à pleines mains tandis qu’elle lui lèche le lobe de l’oreille. « Putain que c’est bon ! Tu me fais bander de folie ! » murmure Philippe.

Tous quatre conviennent qu’ils termineront le repas plus tard. Ils rejoignent, fort excités la salle des câlins où sont installés de gros sofas confortables. La salle de restaurant s’est vidée. Notre quatuor s’enchevêtre alors sans retenue. Cathy suçait avec avidité la grosse queue de l’homme, tandis que la compagne de celui-ci, très à l’aise, s’emploie à lui lécher la chatte tout en lui enfonçant son majeur humidifié par sa salive dans l’anus.

Philippe n’y tient plus : il enfonce aussi sa queue dans l’anus de Cathy, tout contre le doigt de la blonde. Cathy folle de plaisir, remue son bassin en gloussant. L’autre homme se libère de la bouche de Cathy et encule sa blonde compagne.
Dans un concert de gémissement, ils atteignent l’orgasme qu’ils étaient venus chercher. L’homme décharge son sperme dans la bouche avide de Cathy qui l’avale comme un élixir tandis que Philippe éjacule.

Effondrés de fatigue et de plaisir, ils conviennent de se revoir tous les quatre et se donne rendez-vous chez Philippe et Cathy la semaine suivante…

vous aimez cette histoire ? J'aime
donnez lui une note !
exprimez vous maintenant ! Commenter
partagez sur le Net !
1 personne aime ça.